Configurateur modulaire :
Accueil
»
On vous dit tout !
» Démarche durable.

Démarche durable.


 

Le projet et la démarche technique i-modul a été initié, et est motivé, par et pour une démarche durable. Avec la volonté de participer à influer favorablement sur nos modes de constructions.

En allant bien au-delà des seuls labels bois FSC et PEFC, par visite in-situ des sites forestiers (exploiter à bon escient un arbre mature est la meilleure des choses, et cela doit-être surveillé). L’Ossature-Bois est le mode constructif le plus efficient à la valorisation et l’optimisation de la ressource-bois.

 

En choisissant la structure bois, les éco-isolants, en favorisant les assises au sol sur plots, la végétalisation de toit, l’adaptation bioclimatique, les peintures et applications saines. L’EPDM permet la récupération des eaux pluviales sans contamination (ce qui n’est pas le cas des étanchéités bitumineuses). Les plastiques, PVC, matières synthétique, colles, sont, autant que possible, évités (exemple : nos plans de travail sont en bois massif imperméabilisés par huile dure naturelle à saturation).

Un m3 de bois est une tonne de CO2 stockée. Le bilan carbone de votre projet sera toujours largement positif.

 

En ayant implémenté un process modulaire localisant le travail d’assemblage en atelier, au plus proche des réalisations, i-modul favorise le travail des opérateurs dans les meilleures conditions possibles. En réduisant à minima ses déplacements routiers. Cela induit une conséquente réduction des couts, un gain de productivité dont nos clients bénéficient sur nos prix.

 

Travailler sur notre standard dimentionnel permet également de tenir un objectif « zéro déchet » : tout est optimisé à partir des formats industriels standards, sans recoupes ni chutes (bois d’ossature coupé à mesure depuis la scierie forestière, finitions inter/exter + contreventement et diaphragme selon format d’usine, isolant en vrac insufflé sous pression). Ne rien jeter est aussi un facteur de performance économique.

 

Un module i-modul ne sera jamais détruit. Il sera, peut-être un jour (?), déplacé, modifié, agrandi, revendu, mais toujours réutilisé.

I-modul permet de réaffecter des constructions « périmées » (volume, agencement, aspect) vers de nouveaux usages. Réactualiser cette construction sans la détruire (et sans générer les déchets de sa structure).

 

En France, chaque année, la surface d’un département est artificialisée. Densifier l’habitat existant, ce que promeut notre solution, devrait-être encouragé. Et plus encore posé sur plots.

En matière de production électrique, de mobilité, d’alimentation, les modèles de transition influent nos modes de vies. Il est maintenant aussi le temps, pour la construction, de défendre et promouvoir les bonnes pratiques.