Configurateur modulaire :
» Structure Ossature-Bois
Structure Ossature-Bois

 

Initié il y a plus d’un siècle aux Etats-Unis et au Canada, le mode de construction «Ossature-Bois» a été légiféré par les organismes techniques certificateurs européens allemand dès les années 80, puis français dans les années 90.

A ainsi été édité en Mai 1993 la première référence technique NF P 21-204-1. Ce document, réactualisé 2019, est aujourd’hui le DTU 31-2 (Document Technique Unifié relatif à l’Ossature-Bois).

Par la suite, la demande commerciale grandissante à induit l’apparition de nouveaux matériaux industriels qui ont grandement simplifié et apporté en terme de qualité: connecteurs, vissage et fixations, OSB (Oriented Strand Board), bois lamellé-collé (BLC), poutres I, puis, plus récemment, les bois structuraux LVL (Laminated Veneer Lumber), ou les membranes d’isolation.

 

La construction Ossature-Bois, ainsi devenue extrêmement technique, à certifier ses performances de résistances: structurelle, cyclonique, insectes xylophages, sismique, thermique (au froid et à la chaleur), acoustique, et feu.

Le process de construction i-modul reprend l’intégralité du mode constructif Ossature-Bois. Ce, en totale conformité technique.

 

Le bois conjugue moult avantages:

Son rapport performance mécanique / masse permet l’industrialisation.

Observation: La masse réduite du bois ne signifie pas une résistance mécanique amoindrie. En effet, une poutre de 3,00ml de portée capable de supporter une charge de 20 tonnes pèsera 60Kg en bois, 80Kg en acier, et 300Kg en béton armé.

Résistance dans le temps (des bois de notre patrimoine, pourtant non-traités, existent depuis de nombreux siècles, ce, sans aucunement s’altérer).

 

Le bois est un matériau isolant (valeur lamba 0,16W/m.K, soit, à épaisseur égale, 12 fois plus isolant que le béton et 350 fois plus que l’acier).

 

Ressources naturelles considérables (la forêt française, par exemple, s’accroît chaque année). Le bois, lorsqu’il est exploité durablement en sélectionnant les arbres matures et en préservant les arbres en devenir, est le meilleur pour les forêts. Nous portons une forte vigilance sur nos achats de bois.

Le bois capte le carbone et représente un levier important contre l’«effet de serre» (1m3 de bois stocke 1tonne de carbone).

 

Aucune autre restriction en terme d’usage (ERP = Etablissement Recevant le Public est bien entendu possible, voire conseillé, notamment pour les espaces d’enseignement).

 

L'ossature-bois présente, enfin, une efficience absolue sur l'usage de la ressource bois. Construire en bois, oui, mais en optimisant le ratio : bois utilisé vs surface construite; .