Configurateur modulaire :
Accueil
»
Technique Modulaire-Bois
» Sécurisation face au risque Feu.

Sécurisation face au risque Feu.


 

La majorité des départs de feu sont inhérents à l’installation électrique. D’où l’intérêt d’y prêter le plus grand soin à cette installation (selon la prescription NF C 15-100).

La majorité des victimes d’incendie le sont du fait des fumées toxiques générées par la combustion des matières synthétiques (essentiellement le PVC et les isolants polystyrène/polyuréthane).

Contrairement à l’idée commune, une construction bois réagira mieux au feu qu’une construction béton ou acier: www.cndb.org/pdf/CONSTRUCTION_AMENAGEMENT/N4_INCENDIE.pdf .

Le classement M est aujourd’hui remplacé par la classification européenne. Notre isolant de cellulose, du fait de l’ajout de sels de bore, est classé B-s2,do, soit non-inflammable. En cela, il est conseillé en ERP (Etablissement recevant le Public). Nb: à fortiori, ne pouvant aucunement s’enflammer, il ne peut produire de fumées nocives.

 

 

 

Le sel de bore est un biocide totalement inoffensif sauf «ingéré en grande quantité» (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sel_de_bore ).13

 

 

Sur projet ERP, les documents à produire sont :

  • Avis Techniques des matériaux du complexe de mur,
  • Dessin du complexe du mur,
  • Certificat Acermi des matériaux isolants,

Il peut être demandé, en complément, une justification sur la stabilité au feu du complexe de mur. Ce, selon l'article CO22 CF1h.

Sur projet collectif et/ou ERP, en finition « bardage » sur lame d’air ventilé, il est obligatoire de positionner entre-étage un déflecteur et un dispositif d'obturation de cette lame d'air.
Le déflecteur de flamme sera une tôle acier de 15/10ème, ou bois massif d'une épaisseur de 45 mm avec capotage métallique (posé en continu sur toute la largeur).
Le dispositif d'obturation doit justifier d'un PV de classement EI30 et d'un rapport d'essai avec Appréciation de laboratoire conforme aux dispositions de l'IT249 en France.
Et référence du pare-pluie à considérer.